Élections AEFE 2018, nos revendications

Votre voix, notre action, votez Sgen-CFDT


Le Sgen-CFDT de l’étranger se bat pour :

  • uLa réorganisation pour les nulsn opérateur public conforté dans ses missions et ses moyens
    • garantie d’un socle de droits communs pour tous les personnels et dans tous les établissements
    • arrêt des fermetures de postes
  • la mixité sociale dans les établissements
    • modération des frais d’écolage
    • garantie d’un budget des bourses à hauteur des besoins
  • la réussite de tous les élèves
    • renforcement des missions pédagogiques et d’orientation de l’AEFE
    • développement de filières technologiques et professionnelles porteuses d’avenir pour les élèves partout où c’est pertinent
    • meilleure inclusion des élèves porteurs de handicap

Pour les personnels détachés, le Sgen-CFDT se bat pour :

  • le droit à la mobilité choisie
    • droit pour les vrais résidents de résiderDialogue social
    • garantie par l’administration d’origine du détachement et de son renouvellement
    • valorisation des compétences acquises à l’étranger dans le cadre du parcours professionnel
  • un statut AEFE unique pour l’ensemble des fonctionnaires
    • fin du double statut expatrié / résident
    • prise en charge financière de la mobilité pour ceux qui en font le choix
    • fin des trois mois de « faux-résidents »
  • des rémunérations plus équitables
    • système d’indemnités en rapport avec les fonctions, les missions et le coût de la vie
    • réduction des écarts de rémunération

Pour les personnels recrutés locaux, le Sgen-CFDT se bat pour :

  • privilégier le dialogue social pour obtenir des avancées
    • présence de représentants du personnel mandatés par les organisations syndicales dans les comités de gestion des conventionnés
    • vote du budget des EGD en conseil d’établissement
  • un règlement intérieur ambitieux négocié dans tous les établissements
    • recrutement et contrats : cédéisation sur les emplois pérennesQuel syndicalisme ?
    • exemplarité en matière de recrutement, carrière et rémunération
    • prise en compte de l’ancienneté professionnelle
    • harmonisation des horaires de travail et des congés avec ceux des détachés
    • protection sociale de qualité
    • scolarité à coût nul pour les enfants de tous les personnels
  • la prise en considération des agents de droit local par l’AEFE quel que soit le type d’établissement
    • respect des principes généraux du droit international du travail s’ils sont supérieurs au droit local
    • renforcement du volet social dans les critères de l’homologation
    • résorption des titulaires non-résidents
    • accès facilité à la titularisation sur place

PUn statut pour les contractuelsour les personnels en poste à l’administration centrale, le Sgen-CFDT se bat pour :

  • la cédéisation des agents contractuels
  • des rémunérations égales à compétences égales

 


Pour tous les agents :

  • la reconnaissance de l’engagement au sein de l’établissement ou service
    • une action sociale pour tous les personnels
    • la création d’un compte personnel de formation portable
  • la prise en compte des questions de qualité de vie au travail
    • des cPour l'égalité des chancesommissions hygiène, sécurité et conditions de travail dotées de moyens en personnels et en outils : assistant de prévention, document unique etc.
    • un droit à une médecine du travail pour tous
    • l’accès au télétravail pour tout salarié dont le poste est éligible
  • la promotion de l’égalité professionnelle femme/homme

 


Retour au dossier Élections AEFE 2018