AEFE – Les revendications du Sgen


À l’AEFE, le Sgen-CFDT de l’étranger se bat pour :

  • un budget à la hauteur des missions de service public
  • satisfaire les besoins des familles en termes de scolarisation : stabilisation des frais d’écolage, maintien de bourses sur critères sociaux, meilleure inclusion des élèves porteurs de handicap et extension de l’enseignement général, technologique et professionnel partout où cela est nécessaire.

Pour les personnels de l’AEFE, le Sgen-CFDT se bat pour :

  • plus de justice avec un seul statut pour les fonctionnaires détachés et des rémunérations plus équitables,
  • la garantie par l’administration d’origine du détachement et de son renouvellement,
  • la prise en charge des frais liés à la mobilité lorsqu’elle est choisie,
  • le réinvestissement des compétences acquises à l’étranger lors du retour en France.
  • une amélioration de la situation des personnels recrutés locaux,
  • des rémunérations à la hauteur des compétences souvent biculturelles et bilingues
  • une protection sociale maladie et vieillesse de qualité avec une prise en charge substantielle des cotisations par l’établissement
  • une valorisation des acquis et de l’expérience au sein du réseau en cas de mobilité
  • la résorption des titulaires non-résidents et un accès facilité à la titularisation pour les non-fonctionnaires avec une stagiarisation in situ
  • une reconnaissance de l’engagement de chaque agent au sein de l’établissement
  • un accès à la scolarité des enfants à coût parental zéro
  • la création d’un compte personnel de formation portable au sein du réseau