J’ai exercé à l’étranger, ai-je droit à une bonification pour ma retraite ?

Bonification
Bonification de dépaysement pour les services civils rendus hors d’Europe

Les fonctionnaires ayant travaillé à l’étranger hors d’Europe bénéficient d’une bonification de dépaysement pour les services civils rendus hors d’Europe (code des pensions civiles et militaires de retraite, article L. 12, articles R10 à R25-1), sous forme de trimestres supplémentaires pour le calcul du montant de leur pension de retraite.

Cette bonification, dite de dépaysement, est égale au tiers de la durée des dits services.

Néanmoins, pour les services accomplis en Afrique du Nord avant l’indépendance, elle est fixée au quart de leur durée.

La bonification de dépaysement est élevée à la moitié de la durée des services lorsque le fonctionnaire est appelé à servir dans un territoire appartenant à des zones dont il n’est pas originaire (si originaire, la bonification est réduite à 1/3) : ancienne Afrique occidentale française et Togo, ancienne Afrique équatoriale française et Cameroun, ancienne Indochine, anciens établissements français de l’Inde, Madagascar et dépendances (Comores), ancienne Côte française des Somalis, ex-Nouvelles-Hébrides, Wallis-et-Futuna.

À noter que les congés passés hors du territoire d’exercice ne sont pas bonifiables et sont déduits de la durée des services retenue pour le calcul de la bonification de dépaysement.

Tous les fonctionnaires de l’Éducation nationale détaché·e·s à l’étranger hors d’Europe bénéficient de cette bonification.