AEFE – COMPTE-RENDU « ÉTRANGER » DU CHSCT DU 1er JUILLET 2020

Le CHSCT de l’AEFE s’est tenu avec pour ordre du jour l’organisation de la rentrée 2020-2021 à l’étranger.

Dans sa déclaration liminaire au CHSCT de l’AEFE, le Sgen-CFDT demande que les risques psychosociaux (RPS) soient enfin évalués dans un document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) à l’étranger. En effet les agents ont vécu et vivent encore des situations anxiogènes voire traumatisantes. L’instauration d’une vraie politique de prévention et la nomination d’assistants de prévention dans le réseau permettrait de réduire la détresse des agent·es.

« Le Sgen-CFDT renouvelle la revendication forte d’une meilleure santé et sécurité au travail »

Le Sgen-CFDT réclame en CHSCT que l’AEFE défende et protège avec force ses personnels de l’étranger.

CHSCT AEFE Etranger

Le dialogue social doit être omniprésent dans l’organisation de la rentrée. La charge de travail, malgré l’enseignement à distance, doit être supportable. Les salariés doivent être en mesure de rentrer en France pour voir leur famille et décompresser sans dépendre des quatorzaines éventuelles.

CHSCT ET ORGANISATION DE LA RENTRÉE À L’AEFE

« Le Sgen-CFDT demande de préciser les scénarios à l’aide de mesures concrètes. Il réclame le partage des retours d’expérience des établissements dans le monde »

Le directeur assure que la priorité est donnée aux conditions sanitaires et de sécurité. La direction des ressources humaines (DRH) garantit gérer au mieux la prise de fonction des collègues compte-tenu des ouvertures des frontières et des vols aériens. Le service pédagogique a proposé 3 scénarios de rentrée : en présentiel, en hybride et en distanciel. Les contraintes sont : les locaux, les effectifs, la mobilisation des RH. Les lacunes et les priorités seront l’objet d’un bilan. Il produira des évaluations diagnostiques pour les niveaux de 6ème et de second.

Le Sgen-CFDT alerte l’AEFE sur l’organisation des emplois du temps et la conciliation entre enseignement en présentiel et en distanciel

La gestion du temps doit être améliorée afin d’éviter l’épuisement professionnel.

FRAIS DE TRANSPORT

Le Sgen-CFDT se félicite de la prise en charge des frais de quatorzaine par l’AEFE. Toutefois, certains frais de transport explosent du fait de la hausse du prix des billets d’avion.

Le Sgen-CFDT demande à nouveau à l’Agence de prendre également en charge le surcoût des frais de transport

L’AEFE estime que ce n’est pas financièrement envisageable.

REPRISE DES GROUPES DE TRAVAIL

L’AEFE a reporté la quasi-totalité des groupes de travail du fait de la pandémie. Le Sgen-CFDT réaffirme la nécessité d’aider les établissements à la prévention grâce à des fiches dédiées aux RPS. De même, le travail sur le guide déontologie doit se poursuivre. Le calendrier des instances de dialogue social sera revu et les travaux sans doute priorisés du fait de leur grand nombre.

Le Sgen-CFDT réclame le bilan annuel des fonctionnements des CHSCT locales

ENSEIGNEMENT À DISTANCE

L’enseignement à distance (EAD) a causé beaucoup de difficultés et de stress aux collègues. Ils appréhendent fortement son retour en septembre. La charge de travail réelle doit être prise en compte afin d’éviter le burn-out.

Le Sgen-CFDT propose la mise en place d’une charte du temps

L’Agence pourrait y réfléchir notamment en comité technique, dans le cadre du droit à la déconnexion. Le Sgen-CFDT estime que l’AEFE doit agir pour éviter les interventions pédagogiques directes des parents d’élèves auprès des enseignants.

TEMPS DE FORMATION

Les enseignant·es bénéficieront d’une formation en partie prise sur des heures devant élèves et en partie en dehors du temps face aux élèves. Au 1er trimestre, elle sera uniquement réalisée en distanciel en formation pour ne pas trop désorganiser les établissements. Les formations vont s’étirer sur plusieurs semaines pour ne pas fatiguer les personnels.

Lire la position du Sgen-CFDT.

CHSCT AEFE MÉDECINE DE PRÉVENTION à l’étranger

Le Sgen-CFDT réitère sa demande d’un médecin de prévention dans tous les établissements. C’est une démarche aisée à mettre en place. Il suffit de quelques heures par mois pour protéger la santé des personnels. Cette demande sera étudiée.

CHSCT et FORMATIONS AEFE AUX PREMIERS SECOURS à l’étranger

L’absence de lettre de mission pour les formateurs et de choix des modalités de valorisation ont bloqué le projet de formation aux premiers secours dans le réseau. L’Agence a décidé de faire rapidement des propositions sur ces points afin de mettre en œuvre ces formations.


Lien vers le CHSCT extraordinaire du 21 avril 2020.