Transparence 2020 au MAE : liste des postes de chercheur

La DRH du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères met en ligne les postes de directeur·trice d’établissement de recherche et de chercheur·euse à pourvoir dans le réseau des UMIFRE en 2020.

Après les postes à pourvoir dans les services et établissement de coopération et d’action culturelle, la DRH du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a commencé à mettre en ligne les postes de directeur·trice d’établissement de recherche et de chercheur·euse à pourvoir dans le réseau des instituts français de recherche à l’étranger (unités mixtes CNRS/ministère des Affaires étrangères).

Ces postes sont notamment ouverts aux fonctionnaires détaché·es du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (universités, établissements de recherche).

D’autres postes d’expert·e technique sont gérés par Expertise France, à un rythme tout à fait différent (les recrutements en cours concernent 2019).

La note de service des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a été publiée au bulletin officiel  n° 26 du 27 juin 2019.

Les candidatures doivent être saisies dans l’application Transparence  :

Postes de chercheur (UMIFRE) pour la Transparence 2020

La date de limite de candidature est fixée au 15 octobre 2019 pour les postes suivants :

➡️ Directeur·trice du Centre d’études franco-russes de Moscou (CEFR)

➡️ Directeur·trice de l’Institut français de Pondichéry (IFP)

➡️ Chef·fe du Département d’observations spatiales et d’informatique appliquée (GeoSMIT) auprès de l’Institut français de Pondichéry (IFP)

➡️ Chercheur·euse à l’antenne d’Amman de l’Institut français du Proche-Orient (IFPO)

➡️ Directeur·trice de l’Institut français d’études andines (IFEA) Lima

➡️ Directeur·trice de l’Institut français de recherche en sciences humaines au Nigéria (IFRA Ibadan)

➡️ Chercheur·euse assurant les fonctions de responsable de l’antenne de Khartoum du Centre d’études et de documentations économiques, juridiques et sociales (CEDEJ)

➡️ Directeur·trice de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporain (IRASEC Bangkok)

➡️ Directeur·trice de l’Institut français d’études sur l’Asie centrale (IFEAC Bichkek – Kirghizstan)