Commission nationale d’affectation en Andorre – 2020

La commission nationale d’affectation (CNA) en Andorre pour la rentrée 2020 s’est tenue le 14 mai 2020 par visioconférence.

La commission nationale d’affectation en Andorre 2020 s’est tenue pour la première fois en visioconférence en raison de la crise sanitaire.

Commission nationale d’affectation en Andorre 2020 et continuité du travail syndical

Le Sgen-CFDT de l’étranger a pu suivre les dossiers de ses adhérent·es lors de la commission nationale d’affectation en Andorre (CNA) en visioconférence et les avertir de leur classement.  La CNA continuera d’être réunie car elle est soumise à la convention internationale signée entre la France et Andorre. Elle n’est donc pas affectée par les nouvelles procédures imposées par la loi de transformation de la fonction publique.

Commission nationale d'affectation Andorre 2020

 

Bilan de la commission nationale d’affectation en Andorre 2020

90 dossiers ont été reçus cette année via l’application Amandor  :

  • Pour le primaire, 29 dossiers internes à Andorre + 17 dossiers externes à Andorre.  Les candidatures internes en  AndorreT ont permis de pourvoir la totalité des postes du primaire.
  • Pour le secondaire, 73 dossiers. 10 postes étaient vacants.

23 demandes émanaient d’agent·es en poste à l’étranger ou en collectivité d’outre-mer ou revenu·es en France depuis moins de 3 ans : de ce fait, l’administration les a classés non prioritaires.

Un poste de physique-chimie reste vacant faute de candidat.

 

Points de vigilance

Les autorités académiques ont émis des avis défavorables au mouvement de certain·es candidat·es du 1er degré et du 2nd degré. Tous ces avis défavorables proviennent des académies d’Île-de-France créant une inégalité territoriale qui n’est pas acceptable dans la mobilité des agents.

L’administration classe les dossiers des agents à moins de 6 ans de l’âge possible de la retraite (62 ans) sur liste complémentaire. Nous continuons de dénoncer ce critère discriminatoire.

Les candidatures des bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) n’ont pas été traités de manière prioritaire en raison du manque d’équipement de l’établissement en Andorre.

 

Point d’informations sur le déconfinement en Andorre

Les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars. Une possible réouverture est envisagée le 2 juin. Les agent·es ayant quitté le territoire andorran seront soumis à une quatorzaine obligatoire à leur retour. En cas de difficulté, une prolongation du travail à distance pourrait être accordée.

 


Informations complémentaires :

Découvrir les différentes possibilités de départ à l’étranger en consultant notre dossier Partir