Le Sgen-CFDT s’est entretenu avec la DGRH B2-1 compétente pour les enseignant·es du premier degré pour faire le point sur les demandes de réintégration, dont réintégration tardive en raison de la crise COVID-19.

La fédération des Sgen-CFDT écrit au ministre des Affaires étrangères : dispositif d’appui aux établissements français de l’étranger, protection de la santé et de la sécurité des agent·es, congés d’été pour les personnels de tous statuts et prime COVID pour les détachés et recrutés locaux des EGD.

détachements AEFE

La DGRH du MEN a accordé la totalité des renouvellements de détachement à l’étranger en 2020. En revanche, les refus de premier détachement persistent.

Ce mercredi 28 mai la réunion de crise COVID-19 a réuni comme à leur habitude depuis plus de 2 mois les organisations syndicales et la direction de l’AEFE. L’essentiel des échanges a porté sur l’épuisement des personnels et la confirmation des inquiétudes quant à la mobilité.

La commission interne de l’AEFE du 20 mai a abordé les points suivants : reprise d’activité et plan de continuité, modification de la cartographie au regard du futur organigramme, bilan social 2019 et bilan de l’apprentissage.

La situation de pandémie de COVID-19 impose d’organiser la formation continue des personnels dans le réseau des établissements français de l’étranger (EFE) en distanciel pour le premier trimestre de l’année scolaire 2020-2021.

mercredi 27 mai

La pandémie liée au COVID-19 qu’affronte le monde depuis le début de l’année a de graves conséquences sur de très nombreux domaines de la vie économique et sociale. L’enseignement français à l’étranger (EFE) n’y échappe pas compte tenu de son mode de financement.

La réunion s’est déroulée en l’absence du directeur Olivier Brochet et a été présidée par le directeur adjoint Jean-Paul Negrel. Ont été notamment abordés l’avance consentie par France Trésor, le dialogue social, la mobilité des agents durant les congés d’été et à la rentrée et la pédagogie

À ce jour, une trentaine d’établissements, essentiellement européens, se sont engagés dans une démarche de réouverture progressive. Parole à l’Allemagne et à l’Autriche.