Le FLASH INFO est la lettre électronique hebdomadaire du Sgen-CFDT de l’étranger. Elle est envoyée à tous les adhérents du syndicat en début de week-end puis mise en ligne sur ce site.

Il est possible de télécharger les éditos du FLASH INFO au format pdf pour affichage.

Clés de compréhension

  • Actualité du Sgen-CFDT de l'étranger
  • Éditorial
  • Bulletin officiel de l'Éducation nationale
  • Mutations - Postes à pourvoir

Flash info du 1er décembre 2017

  • Une grève pour quelque chose

La mobilisation des personnels a été massive lundi dernier dans un très grand nombre d’établissements français de l’étranger et largement relayée dans les médias.
Nous ne savons pas, à l’heure où nous rédigeons, si nos gouvernants ont pris conscience que la question posée ne se réduit pas à de catastrophiques suppressions de postes ou à un problème de trésorerie de l’AEFE
Il convient en effet de savoir si la France entend continuer à préserver un outil destiné à mener une politique publique volontariste pour l’enseignement français à l’étranger. (…).


Flash info du 24 novembre 2017

  • La mobilisation doit être forte et unitaire ce lundi pour défendre l’avenir de l’AEFE et de son réseau

La semaine qui s’achève a été marquée par la tenue du comité technique d’établissement public de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, où la direction de l’AEFE a présenté les mesures qu’elle prendra à la lumière du montant de la dotation publique prévue au budget du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. (…)
Pour ces raisons, après consultation de nombreuses sections, le Sgen-CFDT de l’étranger a décidé d’appeler ses adhérents et sympathisants à participer à la grève qui se tiendra lundi 27 novembre, jour de réunion du conseil d’administration. Ce jour-là, une déclaration liminaire sera prononcée devant l’instance au nom des syndicats de la CFDT, de la FSU et de l’UNSA, en liaison avec l’association Français du Monde-adfe d’où est issue la nouvelle représentante de l’Assemblée des Français de l’étranger au CA de l’AEFE, pour appeler nos gouvernants à un sursaut (…).


Flash info du 17 novembre 2017

  • Le démantèlement du réseau a commencé ?

(…) Les nouveaux députés des Français de l’étranger, largement membres de la majorité, ne se manifestent pour beaucoup, ni par leur connaissance fine des dossiers ni par leur présence sur le terrain. Leur prise de position commune, au travers d’une lettre ouverte au secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, bien que tiède et peu convaincante, relaie cependant l’inquiétude suscitée par l’annonce de la baisse du budget de l’AEFE et de la suppression massive des postes de détachés. (…)


Flash info du 10 novembre 2017

  • AEFE : La mobilisation s’organise

(…) Face à la décision sans précédent d’annuler en juillet dernier 33 millions d’euros de crédit sur le budget en cours de 2017 soit près de 10 % de la dotation sur le programme 185, l’AEFE est contrainte de programmer la suppression sur les trois ans à venir de plus de 500 postes d’enseignants titulaires, soit 10 % des effectifs actuels. (…)


Flash info du 3 novembre 2017

  • Article 40

(…) Le Sgen-CFDT de l’étranger demande que la subvention versée à l’AEFE sur la Mission Action extérieure de l’État (programme LOLF 185 – diplomatie culturelle et d’influence) évolue dans les mêmes conditions que les principaux programmes de la Mission Enseignement scolaire : 140 et 141 (premier et second degré), 230 (vie de l’élève), 214 (soutien de la politique de l’Éducation nationale), en tenant compte de l’évolution des effectifs d’élèves. (…)


Flash info du 27 octobre 2017

  • Quelle politique éducative ?

Que ce soit à l’étranger ou sur le territoire français, il est manifeste que les décisions récentes du gouvernement concernant le secteur de l’éducation ne sont pas vraiment enthousiasmantes pour tous ceux qui, à l’exemple des militants du Sgen, sont attachés aux valeurs du service public, à l’égalité républicaine et à la réussite de tous les élèves. (…)


Flash info du 20 octobre 2017

  • Consternation

Un nouveau réseau d’enseignement français est en train d’émerger. Il se fera de moins en moins avec des professeurs détachés de France et il sera beaucoup plus cher pour les familles. Le gouvernement a mis l’Agence devant le fait accompli. Sur 3 ans c’est plus de 500 postes de détachés qui devront être supprimés. Autant dire que c’est un véritable séisme. C’est le prélude au démantèlement du réseau tel que nous le connaissons. (…)